Matériel infirmière libérale

Matériel infirmière libérale

Où acheter votre matériel médical pour infirmière libérale ?

Si vous vous êtes installé en libéral, cela va être à vous de prévoir votre matériel et donc de gérer votre stock et passer commande auprès de vos fournisseurs. Le choix de la société de matériel médical est extrêmement important, car vous ne pouvez pas exercer avec du matériel qui n’est pas de qualité. Cela vous ferait perdre un temps considérable en refaisant votre soin, alors que vous devez enchaîner la visite chez vos patients. Si vous cherchez un fournisseur fiable et sérieux, vous pouvez vous rendre sur ce site. Vous y trouverez de quoi :

  • Réaliser tous vos soins : pansements et injections
  • Vous protéger des différents germes, avec notamment des gants et des masques chirurgicaux.
  • Vérifier les différents paramètres vitaux, avec stéthoscope, appareil de tension.
  • Transporter tout votre matériel dans des mallettes résistantes et très pratiques pour emporter et retrouver tout ce dont vous avez besoin pour votre tournée.
  • Vous équiper avec une tenue adaptée
  • équiper votre salle d’examen

Évidemment, vous bénéficierez d’un paiement totalement sécurisé que ce soit par virement, carte bancaire, paypal, chèque ou encore par mandat administratif. Il ne vous reste plus qu’à découvrir tout ce que vous propose Realme sur leur site.

Qu’est-ce qu’une infirmière libérale ?

Vous souhaitez accéder au métier d’infirmier au titre de libéral ou de salarié, la formation à suivre est identique. Il est important de l’obtenir préalablement à un diplôme général, quelle que soit l’option choisie (S, L ou ES) ou une licence de technologie (STL ou ST2S). Tous les secteurs du baccalauréat peuvent mener à des études d’infirmier.

La 2ème étape obligatoire est l’entrée à l’IFSI (Institut de formation en soins infirmiers) qui délivre le diplôme après 3 ans d’études pour un accès garanti à l’offre d’emploi infirmier.

L’examen d’entrée à l’IFSI est ouvert aux diplômés de l’enseignement secondaire. Sa réussite est soumise à 2 tests :

  • une épreuve écrite d’éligibilité, comprenant un test de culture générale et des tests psychotechniques
  • une épreuve orale d’admission (devant un jury de 3 professionnels). Elle consiste en une présentation sur un sujet d’actualité dans le domaine de la santé et du travail social, suivie d’un entretien de motivation.

Après avoir réussi ces épreuves, vous serez accueilli à l’IFSI pour une période de 3 ans d’études au cours de laquelle vous alternerez conférences, travaux dirigés (TD) en groupe et individuels (2.240 heures au total) et stages pratiques en milieu hospitalier ou dans des établissements de soins (2.300 heures au total).

Devenez infirmier diplômé d’Etat avec votre diplôme de l’IFSI en poche, vous pouvez choisir de devenir infirmier en tant que libéral. La seule condition pour justifier d’une expérience professionnelle de 24 mois – jusqu’à 3.200 heures effectives – au cours des 6 dernières années précédant votre demande d’installation en tant que libéral.

Pour être validées, ces expériences devront être effectuées dans un établissement de santé (hôpital public ou privé) ou dans une autre structure de soins reconnue. Après avoir été inscrit à l’Ordre national des infirmiers, auprès de la CPAM de votre lieu d’exercice, la DRASS, nous vous recommandons également de déclarer votre activité à la CARPIMKO (caisse de retraite et à l’URSSAF).

Pour compléter vos démarches, n’oubliez pas de souscrire à un professionnel de l’assurance responsabilité civile, d’ouvrir un compte bancaire professionnel et de changer votre assurance véhicule, vous serez prêt – sur le plan administratif – à devenir infirmier indépendant !

Vous êtes alors libre d’exercer le métier d’infirmier seul dans votre cabinet, ou en groupe, en partenariat avec d’autres infirmiers libéraux ou avec d’autres spécialités médicales (psychologues, médecins généralistes, etc.).

Pour obtenir des clients sans publicité (cette dernière n’étant pas autorisée), il faut entretenir un réseau solide avec des partenaires du monde médical. Vous aurez tout intérêt à vous faire connaître des médecins généralistes, pharmaciens, ou autres infirmiers voisins pour trouver des opportunités de missions.

Sachez qu’en tant qu’infirmière indépendante, vous devrez effectuer de nombreux déplacements pour rendre visite à vos patients, un transport moyennement autonome est donc indispensable.

Si les infirmiers préfèrent aujourd’hui exercer leur métier d’infirmier en libéral, leur population aurait doublé depuis les années 90, portant aujourd’hui leur nombre à environ 80 000 infirmiers libéraux.

Exercer ses missions d’infirmier en libéral, c’est être reconnu dans son métier, et mieux gérer sa vie de famille, libéré des contraintes de temps encourues.

Sur le plan financier, l’infirmier indépendant peut, s’il a une clientèle établie, gagner jusqu’à 3000€ net par mois, voire plus, selon les actes effectués, ce qui est loin d’être négligeable !

Vidéo : Une matinée dans ma vie d’infirmière libérale

Vidéo : Être infirmier libéral est ma vocation, malgré les contraintes

Vidéo : Les infirmières libérales menacées par le projet de réforme des retraites

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *